Cette semaine aussi mais sur France 3, la diffusion à une heure trés tardive : 1 h30 du matin. On croit rêver quand on voit ce qui passe aux heures de grande écoute ! (Merci Mr De Carolis pour votre ambition à la tête de France Télévision !) la diffusion d'un court métrage ayant obtenu cette année un césar et un oscar (c'est pas si courant !) "Le mozart des pickpockets" de et avec Philippe Pollet-Villard.

MozartdesPP

source photo :www.cotecourt.org

Extrait de l'article de Valérie Cadet paru dans le supplément du monde du 31 mars :

"Fable savoureuse piquée de dialogues désopilants, ce cinquième opus de l'écrivain et cinéaste Philippe Pollet-Villard est aussi empreint d'une vraie douceur, d'une légèreté parfois bouleversante, que souligne une langue de grande qualité. Au coté du jeune Matteo Razzouki-Safardi, Philippe Pollet-Villard et Richard Morgiève forment un duo magnifique de grands gosses délurés et aimants, prêts à recevoir le pire comme le meilleur.

On peut décerner la palme de l'incurie aux programmateurs de France 3 qui le diffusent à cette heure invisible, derrière une énième rediffusion d'un épisode de la série "NYPD blue".