Dimanche pluvieux, idéal pour revoir un film, jamais revu depuis sa sortie en 1984.

Souvenir esthétique. Un grand merci à Leos Carax et pour les images de Jean-Yves Ecoffier.